aquapassion1234
Rendez vous tous les lundi à 20H sur la Chatbox qui se trouve en bas de la page d'accueil du forum.
A lundi Smile

aquapassion1234

DE L'AVEYRON A L'HERAULT FORUM D'ECHANGES ET DE PARTAGES DE CONNAISSANCES ENTRE PASSIONNES DE L'AQUARIOPHILIE.
 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Compteur
Compteur de visite

Partagez | 
 

 Le fleuve Amazone

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
jeje12
Admin
Admin
avatar

Masculin Messages : 1759
Points : 4405
Réputation : 9
Date d'inscription : 14/12/2013
Age : 33
Localisation : Villefranche de rouergue

MessageSujet: Le fleuve Amazone   Lun 12 Jan - 19:14

L'Amazone (en espagnol Río Amazonas, en portugais Rio Amazonas1) est un fleuve d'Amérique du Sud.
Son débit moyen de 209 000 m³/s2est le plus élevé de tous les fleuves de la planète et représente à lui seul l'équivalent des débits réunis des six fleuves qui le suivent immédiatement dans l'ordre des débits.
Avec environ 6 500 km, c'est le plus long fleuve de la Terre avec le Nil3. L'Amazone draine une surface de 6 112 000 km² (sans le Tocantins) soit 40 % de l'Amérique du Sud et l'équivalent d'une fois et demie la surface de l'Union européenne (le Congo, deuxième fleuve pour la superficie de son bassin atteint seulement 3,8 millions de km²). Le bassin s'étend des latitudes 5° nord jusqu’à 20° sud. Le fleuve prend sa source dans les Andes et se jette dans l'océan Atlantique.
Après avoir traversé le Pérou, la Colombie et le Brésil, il se jette dans l'océan Atlantique au niveau de l'équateur.
Son réseau hydrographique compte plus de 1000 cours d'eau.
L'Amazone est à lui seul à l'origine de 18 % du volume total d'eau douce déversée dans les océans du monde.
Ses deux principaux affluents, le Madeira et le Rio Negro font eux-mêmes partie des 10 plus importants cours d'eau du monde par leurs débits (32 000 et 29 300 m3/s), et le 3ème (rio Japura, 18 600 m3/s) rivalise avec le Mississippi.





Les principaux affluents :

Le fleuve Amazone possède plus de 1 000 affluents.

Les plus notables sont :

Caquetá ou Japurá (2 420 km, 18 600 m³/s)
Coari (610 km, 1 300 m³/s)
Huallaga (1 060 km, 3 800 m³/s)
Jandiatuba (520 km, 980 m³/s)
Jari (790 km, 1 300 m³/s)
Javari (1090 km, 4 500 m³/s)
Juruá (3 100 km, 8 400 m³/s)
Jutai (980 km, 3 400 m³/s)
Madeira (4 207 km, 32 000 m³/s)
Marañón (1570 km, 16 400 m³/s, branche mère ouest)
Morona (530 km, 1 000 m³/s)
Nanay (410 km, 750 m³/s)
Napo (1 110 km, 6 200 m³/s)

Negro (2 400 km, 29 300 m³/s)
Paru de Este (790 km 970 m³/s)
Pastaza (740 km, 2 700 m³/s)
Purus (3 090 km, 11 900 m³/s)
Putumayo (ou Iça) (1 930 km, 8 670 m³/s)
Santiago (500 km, 1 700 m³/s)
Tapajós (2 280 km, 13 400 m³/s)
Tigre (940 km, 2 700 m³/s)
Trombetas-Nhamunda (760 km, 4 100 m³/s)
Uatuma (710 km, 2 200 m³/s)
Ucayali (2 570 km, 13 300 m³/s, branche mère sud)
Xingu (2 270 km, 9 900 m³/s)

Cette liste comporte seulement les affluents du flux principal (ceux qui se jettent dans le Marañón, le rio Solimões, ou l'Amazone), elle ne mentionne pas les sous-affluents dont beaucoup sont considérables en comparaison des standards européens.

La rencontre des affluents avec le flux principal est complexe et constitue une autre particularité de ce fleuve. La puissance du "fleuve-mer" crée un véritable barrage qui contrarie les affluents dont beaucoup sont eux-mêmes d'immenses cours d'eau. Et ce d'autant plus que la pente est nulle ou presque. Ce phénomène aboutit à la création de deux sortes de confluents bien différenciés, ce qui est très visible sur les vues aériennes:

Les affluents aux "eaux blanches", chargés d'alluvions, créent de véritables deltas parfois étalés sur de vastes surfaces le long de la rive du fleuve. C'est notamment le cas du Caquetá ou Japurá et du Madeira. La prise en compte ou non des bras secondaires (qui écoulent quand même des volumes importants) contribue à une incertitude de plusieurs centaines de kilomètres pour la longueur totale de ces affluents.

Les affluents aux "eaux noires" ou "claires", qui transportent peu de sédiments, créent de véritables "lacs-estuaires" avant l'embouchure. Ils peuvent atteindre des largeurs impressionnantes, de 10 à 20 km (supérieures à celles de l'Amazone), sur des centaines de kilomètres. Ce phénomène est particulièrement visible sur le Negro, le Tapajós, et le Xingu.

(source wikipedia)

Et pour finir, profitez de ces quelques magnifiques clichés, qui font rêver :




_________________
Jeje12

Svp un petit clic sur le lien ci-dessous , merci  Wink 
aquapassion1234.boosterforum

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aquapassion1234.forumactif.org
 
Le fleuve Amazone
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mon fleuve amazone guyom 180L
» LE FLEUVE AMAZONE N'EST PLUS
» Le fleuve Amazone
» Les sauropodes sud américains / fleuve AMAZONE
» Les espèces animales qui en imitent d'autres

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
aquapassion1234 :: Section Aquariophile Généraliste :: Les Biotopes-
Sauter vers: