aquapassion1234
Rendez vous tous les lundi à 20H sur la Chatbox qui se trouve en bas de la page d'accueil du forum.
A lundi Smile

aquapassion1234

DE L'AVEYRON A L'HERAULT FORUM D'ECHANGES ET DE PARTAGES DE CONNAISSANCES ENTRE PASSIONNES DE L'AQUARIOPHILIE.
 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Compteur
Compteur de visite

Partagez | 
 

 Les idées reçues sont tenaces !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
cab65
scalaire
scalaire
avatar

Masculin Messages : 663
Points : 2086
Réputation : 6
Date d'inscription : 03/05/2014
Age : 63
Localisation : Tarbes

MessageSujet: Les idées reçues sont tenaces !   Sam 10 Jan - 11:29

Bonjour,


L'aquariophilie n'est pas une science figée et heureusement elle évolue. Avec les connaissances de plus en plus pointues, les nouvelles techniques, les matériels de plus en plus performants, la réalisation d'un aquarium et la création d'un biotope sont aujourd'hui à la portée du plus grand nombre.

Mais il reste toujours les irréductibles, ceux qui prônent le "j'ai toujours fait comme ça, et il n'y a pas de raison que ça change" et qui ne veulent pas admettre que ça pourrait aller mieux s'ils abandonnaient les vérités d'avant. Ces gens-là restent assez nombreux, j'ai pu m'en rendre compte tout au long de mes interventions dans de nombreux forums.

Les fausses vérités et les idées reçues sont tenaces.

Si certaines doivent simplement être actualisées aux techniques actuelles, certaines autres sont  devenues obsolètes et même dangereuses.

En voici quelques unes  qui perdurent et qu’il serait préférable d’oublier.


Un centimètre de poisson par litre d’eau.

Si on s’en tient à ce ratio, un aquarium de 100 L pourrait accueillir 3 Astronotus ocellatus adultes ou un bac de 60 L  3 Symphysodon discus. 
C’est bien entendu volontairement que j’ai choisi ces deux exemples extrêmes pour montrer l’énormité de cette ancienne méthode de calcul de population que certains aquariophiles utilisent pourtant encore aujourd’hui .

Il devient évident que cette méthode de calcul de population ne tient en aucun cas compte des besoins spécifiques des poissons comme :
- la longueur minimum de l’aquarium pour les poissons qui aiment nager sur de longues distances, et ce ne sont pas les plus gros poissons qui ont besoin de la plus grande place, toutes proportions gardées. Par exemple, un banc de Cardinalis (5cm) ,  a  besoin d’un bac d’au moins 1 m de longs pour satisfaire son besoin de nage .
- la hauteur d’eau minimale pour recevoir et faire évoluer correctement des Scalaires ou des Discus…..(Deux exemples parmi tant d’autres.)


Un réflecteur augmente la puissance du néon.

En aucun cas un réflecteur augmente la puissance du néon. Un tube de 30W reste un 30W même avec un réflecteur.
Un réflecteur ne sert qu’à rediriger la lumière vers l’aquarium .
Le rayonnement d’un tube se fait sur 360°. Cela veut donc dire que sans réflecteur, au moins 220 à 230° de rayonnement ne  sont pas utiles à l’aquarium.





Il faut utiliser un diffuseur d’air en aquariophilie d’eau douce.

Pour un aquarium d’eau douce planté, la  diffusion d’air a longtemps été jugée aussi indispensable que le chauffage , l’éclairage ou la filtration. 
Cette affirmation s’est révélée être une grossière erreur et , pire encore, un risque de mise en danger de la plantation. 
En effet, la colonne d’air provoque une aspiration, comme dans un exhausteur,  qui entraîne les différents gaz indispensables à la faune et à la flore de l’aquarium comme le CO2.

On sait aujourd’hui que la plantation d’un aquarium correctement peuplé (sans surpopulation) suffit à produire l’O2 nécessaire à l’équilibre biologique du bac. Et même si on n’a qu’une plantation minimaliste, il suffit de diriger la sortie de la filtration vers la surface pour que, grâce au vaguelettes ainsi créées, un important échange gazeux  se fasse.

Et même si certains aquariophiles choisissent d‘avoir des bulles dans l‘aquarium dans un souci esthétique, l’aération n’en reste pas moins déconseillée.


Par contre, il y a deux cas ou l’aération peut s’avérer quasi indispensable :

- Si vous traitez votre bac pour une pathologie et que vous y introduisez une solution médicamenteuse, vous augmentez sensiblement la densité de l’eau . Ce phénomène est encore plus important puisque le plus souvent, il faut traiter à une température supérieure à celle que vous avez d’ordinaire.

Tout ceci se fait au détriment de l’O2 dissout naturellement présent dans l‘eau. Cela provoque très souvent une gêne respiratoire chez des poissons déjà malades.
La diffusion d’air devient alors indispensable pour pallier à cette carence d’O2 dissout.

- Lors d’un gros orage d’été, un importante variation de pression atmosphérique peut créer une forte dépression qui peut faire disparaître, par aspiration,  un grosse partie de l’O2 dissout dans l’eau. Il faut donc rétablir ce déséquilibre en envoyant de l’air dans l’aquarium, avant que tous les poissons ne montent à la surface pour y piper l’air.


Il faut toujours mettre du charbon actif dans sa filtration.

L’utilisation systématique du charbon présente un important danger.

En effet, ce matériau a un pouvoir absorption considérable mais il est capte autant les mauvaises substances que les bonnes. Cette action est limitée dans le temps et dès que son pouvoir de captation arrive à son terme, il relâche toutes les substances retenues, les bonnes mais aussi, hélas, les mauvaises.

Même les fabricants  de matériel aquariophile entretiennent cette idée reçue en mettant  du charbon dans chaque emballage de filtration au même titre que du perlon ou de la mousse. Le doute est donc permis :  « Puisque c’est dans la boite, c’est qu’il faut s’en servir. »

Par contre, le charbon actif est très utile pour supprimer une turbidité, et devient indispensable pour éliminer des résidus médicamenteux suite à un traitement.

Mais même dans ces deux cas, son usage reste temporaire.

Il ne faut jamais réutiliser du charbon qui a déjà servi !


Les nitrates et les phosphates provoquent l’apparition des algues.

Avec cette affirmation, la réponse est plus nuancée.

Si ces deux éléments, individuellement, peuvent être, en effet,  des déclencheurs  puisqu'ils en sont les principales nourritures, il n’est pas nécessaire que leur présence soit importante pour provoquer ce problème .  Même des quantité infimes, non mesurables  peuvent en être la cause.

La seule façon de régler le problème des algues est de toujours respecter le rapport indispensable entre ces deux éléments qui est de 10 pour 1.

C’est-à-dire que pour 10 ppm (mg/L) de nitrates (NO3), il est indispensable de ne pas s’éloigner de 1 ppm (mg/L) de phosphate (PO4). Seules les analyses en gouttes sont capables d’évaluer ces teneurs avec précision.

Cet équilibre profitera idéalement aux plantes ce qui réduira considérablement  la nourriture dont les algues ont besoin pour apparaître et se développer.



La Cladophora est la solution pour éliminer les nitrates.

Cet argument publicitaire, abondamment utilisé par le commerce aquariophile fait croire que cette algue (parce que c’est une algue et non une plante ou une mousse) est la panacée pour lutter contre les nitrates .

Il faut savoir que tous les organismes pratiquant la photosynthèse sont des consommateurs de nutriments dont les nitrates font partie.
Le développement très lent de la Cladophora , comparé à des plantes aquatiques à pousse rapide comme les Ceratophyllum, les Egeria, les Limnophila, les Lagarosiphon ou les Myriophyllum, ne fait pas de cette algue le meilleur rempart contre les nitrates. 

Par contre, ces boules sont un bonus pour élever des crevettes car elles servent de supports et fixent très utilement des colonies de micro-organismes comme les paramécies (infusoires) et les diatomées.



Cette liste n'est pas terminée. D'autres idées reçues ou fausses vérités compléteront cet article ultérieurement. 

Patience !  Wink


cab65

_________________
« Tout le monde est un génie » … Mais si vous ne jugez un poisson que sur ses capacités à grimper à un arbre, il passera sa vie à croire qu’il est stupide ! 
  
Albert Einstein


Dernière édition par cab65 le Sam 10 Jan - 12:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cab65.unblog.fr/
jeje12
Admin
Admin
avatar

Masculin Messages : 1759
Points : 4287
Réputation : 9
Date d'inscription : 14/12/2013
Age : 33
Localisation : Villefranche de rouergue

MessageSujet: Re: Les idées reçues sont tenaces !   Sam 10 Jan - 11:44

J'adhère à et je confirme tout ce qui a été évoqué dans cet article très bien construit avec des exemples claire , qui sont indéniable.
Merci pour ce sujet très intéressant et utile à la remise en question de notre façon de faire .

J'attends avec impatience la suite Smile




_________________
Jeje12

Svp un petit clic sur le lien ci-dessous , merci  Wink 
aquapassion1234.boosterforum

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aquapassion1234.forumactif.org
cab65
scalaire
scalaire
avatar

Masculin Messages : 663
Points : 2086
Réputation : 6
Date d'inscription : 03/05/2014
Age : 63
Localisation : Tarbes

MessageSujet: Re: Les idées reçues sont tenaces !   Sam 10 Jan - 16:54

Cette fois, ce n'est pas, hélas, une idée reçue.




Un poisson s’adapte au volume de l’aquarium.

On voit beaucoup trop souvent des poissons qui,  sous prétexte qu’ils sont encore petits, vivent dans des  volumes minuscules au regard de la taille qu’ils devraient atteindre  une fois adultes.
L’alibi le plus souvent utilisé est que pour l’instant, comme ce poisson est encore petit, le volume qui lui est accordé est bien suffisant , on verra plus tard …. Et le poisson finit ses jours, prématurément, dans le même volume. 
Le souci, c’est que c’est aux stades alevin et juvénile qu’un poisson doit évoluer de façon correcte pour espérer atteindre sa taille adulte idéale.

Mais, hélas, dire qu’un poisson s’adaptera au volume dans lequel il vit n’est pas faux et ce n'est donc pas une idée reçue.

Il s ‘adaptera , oui, mais avec le nanisme comme principale conséquence, ce qui se traduit par: 
- Des malformations visibles comme les nageoires  tordues chez les Scalaires,
- Le tassement des organes internes qui deviennent disproportionnés pour ce corps devenu trop étroit, qui implique de grandes souffrances
- Une longévité sérieusement compromise et donc une mort prématurée.

Il y a peu de temps, sur un autre forum, une personne m’a dit :
- « Vous dites qu’un Balantiocheilus  ne devrait plus être vendu car il devient trop grand pour un bac ordinaire. C’est pas vrai, j’en ai un depuis 5 ans  dans un 300L, il fait 15cm et il va très bien. »
J’ai du lui dire qu‘un Balantiochelos mélanoptères de 5 ans, dans un volume adapté devrait faire au moins 50cm.
 

Ce problème d’adaptation au volume  se vérifie trop souvent puisqu’il y a une multitude de poissons logés dans des aquariums trop petits. Les plus symptomatiques  étant les Plecostomus, Pangasius, Chromobotia macracanthus , Balantiocheilos melanopterus et autres Helostoma temminckii ou Apteronotus albifrons, que l’on trouve dans toutes les animaleries.


cab65

_________________
« Tout le monde est un génie » … Mais si vous ne jugez un poisson que sur ses capacités à grimper à un arbre, il passera sa vie à croire qu’il est stupide ! 
  
Albert Einstein
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cab65.unblog.fr/
jeje12
Admin
Admin
avatar

Masculin Messages : 1759
Points : 4287
Réputation : 9
Date d'inscription : 14/12/2013
Age : 33
Localisation : Villefranche de rouergue

MessageSujet: Re: Les idées reçues sont tenaces !   Sam 10 Jan - 18:33

d'autres idées reçues :

Les plantes naturelles apportent des algues : Non. Les plantes n’apportent pas d’algues. Les algues sont dues à d’autres facteurs très nombreux et différents selon le type d’algues rencontrées (exemple : carence en NO3, déséquilibre NO3/PO4, etc.…). En cas de problème je vous invite plutôt à poster votre question sur le forum afin d’en trouver la cause.

Les escargots mangent les plantes : Vrai et faux. En effet, certains escargots mangent effectivement les plantes (limnées, certains ampullaires, etc.) mais d’autres escargots sont bénéfiques, ne touchent pas aux plantes et participent à l’équilibre de l’aquarium (neritinas, mélanoides, etc.). Il convient de bien identifier les escargots afin de savoir si s’en débarrasser est la solution.


Mon poisson rouge est bien dans son bocal : Non. Il y a plusieurs raisons à cela :
•la surface d’air en contact avec l’eau est trop petite,
•le poisson ne peut se réfugier dans les coins,
•le volume est trop petit (un poisson rouge peut vivre 30 ans et atteindre une taille respectable de 30 cm) pour qu'il s’épanouisse pleinement

Les poissons de fonds/crevettes sont des nettoyeurs, se nourrissent d'excréments et évitent d'avoir à nettoyer le fond soi-même
: Non. Les poissons de fond ne nettoient pas. Ils mangent les restes de nourriture qui sont tombés au fond du bac et participent ainsi à diminuer l’excédent de déchets présents dans le bac mais en aucun cas ne remplacent une maintenance de l'aquarium. Exemple de poissons de fond : Corydoras aeneus.

Certains locaridés (ancistrus, pleco,etc) nettoient les vitres
: Non. C'est une appellation commerciale visant à faire acheter ces poissons pour un usage et non par esthétisme. Ces poissons ne nettoient pas les vitres à proprement parler mais se nourrissent des algues qui s'y sont déposées. Comme pour les poissons de fond, ils ne remplacent pas un nettoyage manuel. Exemple de locaridés : Macrotocinclus affinis (ancien nom : otocinclus). Pour d'autres espèces, veuillez consulter les fiches ou le forum.

On peut mettre un ancistrus avant la fin du cycle de l'azote
: Peut être l'ancistrus est assez costaux pour supporté le pic de nitrite , mais alors vous n'avez pas de cœur, vous n'aimez pas les poissons. Je vous invite a changer de hobby. Certes le poisson survivra peut être, mais a quel prix ? il souffrira , et lutera pour sa survie, parce que vous ne vouliez pas attendre un mois sans poisson ?

_________________
Jeje12

Svp un petit clic sur le lien ci-dessous , merci  Wink 
aquapassion1234.boosterforum

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aquapassion1234.forumactif.org
aaaaaaaa
xypho
xypho


Féminin Messages : 127
Points : 1541
Réputation : 0
Date d'inscription : 22/12/2013
Age : 45
Localisation : ............

MessageSujet: Re: Les idées reçues sont tenaces !   Dim 11 Jan - 9:15

Très bien ces articles ! Comme je dis souvent  a certain :

" Faire vivre un poisson rouge dans un bocal , c'est comme si un être humain vivait toute sa vie dans ses WC !!! Rolling Eyes  "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les idées reçues sont tenaces !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les idées reçues sont tenaces !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les idées reçues sont tenaces !
» Quelles sont ces plantes?
» quelles sont les races qui ne volent pas ?
» Quels sont les éléveurs serieux en Europe?
» Ou sont vos oiseaux??

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
aquapassion1234 :: Section Aquariophile Généraliste :: Trucs et Astuces-
Sauter vers: